Z.A. Du Pic - 2, Rue des Cheminots - 09100 PAMIERS
Tél. : 05.34.01.31.00 - Fax : 05.61.67.54.74 - e-mail : bvscop@bvscop.fr
ÉLECTRICITÉ


Société Coopérative Ouvrière de Production Anonyme à Capital Variable

Les actualités BV SCOP

- 45 ans d'existence, une réussite de taille humaine

- Le dernier atelier mis en service en 2003

 

45 ans d'existence, une réussite de taille humaine                                                                 

Une réussite de taille humaine

Pour les appaméens de longue date, BV SCOP, c’est la SARL BARBARIA & VIGNERON, anciennement située cours Rambaud. Cette entreprise spécialisée dans la construction de lignes basse et moyenne tension, a vu le jour en Octobre 1962.

L’histoire de cette entreprise n’est pas anodine et mérite qu’on s’y attarde. Partie d’un effectif de 4 personnes (2 cadres et 2 employés), elle compte aujourd’hui 48 salariés et son chiffre d’affaire s’est multiplié par 65 !

Une belle histoire d’hommes et de femmes car en effet, cette affaire n’a cessé de prospérer. Il y eut tout d’abord le déménagement dans le local actuel, zone de Pic, mais le premier grand tournant fut la signature d’un gros marché d’éclairage public avec la Mairie de Pamiers, qui lui permit de se faire connaître.


Remise des diplômes
pour les salariés les plus anciens 

 


Aujourd’hui, BV SCOP partage avec d’autres concurrents du secteur, les marchés publics de construction de lignes (BT et MT), de postes de transformation et d’éclairage public. Mais elle intervient également dans le domaine privé en électricité industrielle, ou encore dans la mise en œuvre de VRD pour des lotissements. Et ses résultats sont très satisfaisants, puisqu’ils sont cotés dans le très sérieux Top Economique de Midi-Pyrénées, à la 731ème place sur 1300 entreprises.
En Ariège, ils arrivent au premier rang des entreprises de génie civil, suivi d’ailleurs par une autre Scop au 31e rang du classement global.


Remise à M. VIGNERON d’une sculpture
en verre représentant le sigle BV.

UNE ECONOMIE SOLIDAIRE

En 79, 88 et 92, ses deux fondateurs rejoints par un troisième associé (André Barbaria, Félix SIRET et Jean Vigneron) prirent successivement leur retraite, mais ce dernier ne le fit pas sans avoir semé une graine qui fit son chemin.

Dès 1988, Jean Vigneron n’avait qu’un objectif valable à ses yeux, qui pourtant allait à contre-courant des pratiques habituelles. Il préférait le rachat de l’entreprise par ses salariés, plutôt que de la vendre à un grand Groupe, démontrant par là ses qualités humaines. Bien perçue par certains, mais moins bien par les plus frileux, cette idée fut tout de même acceptée par 17 salariés sur 40, qui amenèrent chacun du capital, pour certains hypothéqué sur leurs biens.

La Banque Populaire fut la seule à les suivre dans cette opération de rachat, au grand soulagement d’Yves Gervais, Sylvain Ronceray, Claude Boulard et Jean-Claude Dupuy, l’actuel Directeur.

Après avoir été rachetée par une minorité, c’est en 1999 que BV SCOP fut créé et aujourd’hui, tous les salariés sont actionnaires.

Jean-Claude Dupuy raconte comment, au cours des premières réunions, cette démarche coopérative était difficile à comprendre pour certains : « Je me souviens d’un jeune qui eut cette réflexion : « On ne va pas payer pour travailler, quand même ! » Il fallut lui expliquer qu’une partie de l’entreprise allait lui appartenir, que c’était un investissement des plus rentables qui allait nous permettre à tous de garder notre outil de travail. »


Remise à M. BARBARIA d’une sculpture en verre représentant le sigle BV

Tout nouveau salarié embauché en CDI dispose d’un an de réflexion pour prendre sa décision de participation au capital qui est de 300 € dont il peut s’acquitter en 5 ans. 

Les grosses réalisations sont faites entre autres, pour le Syndicat Départemental des Collectivités Electrifiées de l’Ariège avec lequel l’entreprise contribue à l’embellissement de nos beaux villages en faisant disparaître de la vue les véritables toiles d’araignées filaires.

( haut de page) 

Le dernier atelier mis en service en 2003                                                                                                                                                                               

Un nouvel atelier a été construit au sein de notre site afin de répondre à de nouveaux contrats de câblage d’armoires de commandes obtenus par l’activité Industrielle. 

Cet atelier qui accueille aussi l’atelier Soudure et des magasins de rangement de matériel, est opérationnel depuis le premier trimestre 2003.

 

( haut de page)